Dans mon travail…

Parce que non, je ne fais pas qu’écrire. Heureusement, d’ailleurs. Je mourrais de faim si tel était le cas.

Dans mon travail, donc, on réalise de temps en temps des rapports pour essayer de faire croire que, bon, on s’acquitte quand même plus ou moins de nos tâches, mine de rien. Dans ces rapports, toujours concis, parce qu’il ne faut pas en faire de trop non plus, on y inclut des chiffres et on y ajoute de jolis graphiques avec de jolies couleurs. Ils aiment bien ça dans le management.

Comme je me disais juste que ce serait pas mal de donner de mes nouvelles ici, pourquoi ne pas commettre un billet et vous faire frissoner avec un bilan des corrections en cours pour La Quête de Schrödinger,tout en chiffres et en images?

Papier consommé (encre comprise): 2,480 kg

Papier consommé

Le poids de l’écriture

J’avoue, je ne sais pas combien d’arbres ça peut représenter tout ça. Certainement moins que les pubs que je reçois dans ma boîte aux lettres chaque semaine. Cela dit, ça me réchauffera probablement l’hiver prochain.

Je sais que ça peut paraître vieux jeu pour certains, je pourrais écrire directement sur l’ordinateur. Eh bien, je n’y arrive pas. En tout cas, pas aussi bien. J’ai l’impression que je vois mieux les choses quand je le fais sur papier.

Stylos épuisés: 2,25

Stylos

C’est fou finalement la vitesse à laquelle l’encre disparait dans ces petits réservoirs.

Quand j’étais enfant, ou même étudiant, je croyais que ces choses là étaient éternelles. Ça ne se vidait jamais. En fait, je les perdais bien avant d’en voir la fin. Peut-être que je ne prenais pas suffisamment de notes, ou que j’étais trop tête en l’air.

Et soyons clair: pour la longévité, il faut rester dans le stylo à bille classique. Je ne sais pas ce qui m’est passé par la tête, mais j’en ai acheté un avec du gel en guise d’encre. Résultat: il n’a pas tenu plus de deux semaines et a directement fini dans la poubelle du train sans passer par ces statistiques extrêmement utiles.

Cahier vidé (ou presque): 1

DSC_1852

Bières consommées: inconnu

Bières

L’inspiration de l’écrivain

Je n’ai pas conservé tous les cadavres, désolé.

Les statistiques de notre traitement de texte préféré

Statistique libre office

Le million! Le million! Oh 977 977 caractères

 

Appareil photo blessé durant les prises de vue: 1

Appareil photo cassé

Aïe!

Voilà ce qui arrive quand on a les mains distraites. Cependant, il aurait pu  avoir plus de dégâts. Sur ce coup, je peux me réjouir d’avoir seulement une partie de l’écran LCD qui ne fonctionne plus, le choc ayant été amorti par… le pied. Finalement, je devrais peut-être penser à l’utiliser davantage avec les pieds. Faudrait que je m’entraîne mais je gage que la position ne serait pas évidente pour coller son oeil dans le viseur en même temps.

En conclusion

Accessoirement, des centaines de passages ont été réécrits et des milliers de lignes modifiées. Tout ça dans l’espoir d’obtenir quelque chose de meilleur.

Cela dit, les corrections ne sont toujours pas achevées. Comme je l’avais expliqué lors d’un précédent billet, j’écris et corrige beaucoup lors de mes trajet en train. Ces derniers jours, je dois dire que je n’ai pas avancé du tout, mon trajet ayant sauvagement été interrompu la semaine dernière par les attaques sur Bruxelles. Bien sûr, m’empêcher temporairement de prendre les transports en commun et d’écrire est un bien moindre préjudice et je ne m’en plaindrai pas. Toutefois, la voiture est mon amie depuis, mais il faudra bien que je retourne dans le métro un jour.

Je prévois tout de même d’en finir dans l’année.