Voilà, c’est fait.

Cela faisait un moment que j’y travaillais, et encore plus que j’y songeais. Le site nouveau est arrivé. Et non, il n’a pas goût de banane. Du moins, je n’ai pas essayé, vous faites ce que vous voulez.

Le design a été révisé en profondeur. Je l’espère plus sobre, mais plus convivial, laissant plus de place pour un contenu plus clair. La navigation aussi a été revue. En fait, tout y est passé, ou presque. Ceux qui connaissaient déjà les lieux avant constateront toutefois la disparition du journal du futur. Cette disparition ne devrait être que temporaire, le temps de réaliser la migration depuis l’ancien site, et pour ça il faudrait encore que je me bouge.

Du coup, je profite de toutes ces nouveautés et me dis que c’est l’occasion rêvée pour un nouveau départ. Parce que, il faut bien le dire, les choses ont aussi été très calmes du côté de l’écriture pendant un trop long moment. Heureusement, même si cette page blanche a duré, l’envie, l’inspiration (et peut-être aussi un peu le temps) ont fini par reprendre le dessus et m’ont permis de noircir à nouveau quelques pages, ou plutôt de les raturer, car il a surtout été question de correction pour l’instant. Cette lente remise en train m’a tout de même permis de fignoler un recueil de nouvelles SF qui a d’ores et déjà été envoyé à un éditeur, mais je vous en reparlerai en temps voulu. Dans le même mouvement, j’ai aussi avancé dans la correction du roman La Quête de Schrödinger après une bouderie de plus d’un an. Un extrait est d’ailleurs disponible dans la section publication (suivez le lien précédent).

Bref, les choses sont en route et la motivation revient.